Combien coûte une charte graphique ?

Comme nous l’avons évoqué dans les précédents articles relatant de la charte graphique, celle-ci est primordiale pour votre communication. Vous devez absolument démarrer votre activité avec cet outil. Mais comment savoir combien coûte une charte graphique ? Vous vous sentez sûrement perdu entre les tarifs et les « on dit ». Les informations qui suivent vous aideront à y voir plus clair.

Pour qui ?

Cela peut vous sembler anodin, mais en réalité cela ne l’est pas. Le coût de votre charte graphique dépend de votre entreprise. En effet, si vous êtes une TPE ou un société avec 150 collaborateurs votre visibilité ne sera pas identique. Cela influera sur le prix de la création et des droits à céder pour votre graphiste. Cet élément est primordial.

Vos outils de communication détermineront combien coûte une charte graphique

Le prix d’une charte graphique dépend du nombre de support et de leur nature. Je vous rappelle que tous ces éléments devront être indiqués à votre prestataire lors du brief. Ainsi, le créatif pourra vous proposer un devis juste qui correspond à vos besoins.
En effet, si vos besoins en communication se limitent à des cartes de visite et un peu de papeterie, votre charte graphique vous coûtera moins chère que si elle doit être déclinée sur des invitations, des pass, des bracelets, des goodies, des banderoles ou plus encore.
Plus vos besoins seront grands, plus le graphiste devra détailler les règles graphiques. Le but étant d’être visuellement cohérent, reconnaissable et bien évidement impactant.

Les tarifs

Ce n’est pas aujourd’hui que vous connaitrez le prix exact d’une charte graphique car il n’en existe pas… et oui ! Ce n’est pas comme les converse. Par contre, ce qui est certain, c’est que le tarif dépend de vos besoins (évoqués dans le paragraphe du dessus) et du tarif exercé par votre prestataire. Ces deux critères peuvent faire varier le tarif de votre charte graphique d’un extrême à l’autre.
Un débutant en province qui facture à la journée 250€ à qui vous demandez une charte comprenant beaucoup de déclinaisons pourra vous facturer 750€. Alors qu’un designer sénior qui facture sa journée à 600€ vous facturera 1 800€.

Afin de vous aider à connaître les tarifs exercés par les graphistes voici quelques indications.
Un graphiste junior (moins de 5 ans d’expérience) demande entre 250 et 450€ la journée selon sa région.
Un graphiste sénior (plus de 5 ans d’expérience) demande entre 450€ et + la journée selon sa région.

Trouver les couleurs de la charte graphique

Trouver les couleurs de la charte graphique vous pose problème, et vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Découvrons comment créer la palette de couleurs idéale !

La palette de couleurs de la charte graphique

La palette de couleurs est le nuancier que vous allez utiliser pour votre identité visuelle. La palette se composera de 3 à 5 couleurs maximum afin d’éviter les fautes de goûts et ainsi avoir une belle unité. L’éventail des couleurs devra représenter votre entreprise et ses valeurs.
Ces couleurs seront un élément clé dans votre communication. Ces éléments ne sont pas à prendre à la légère. Pour cela, les informations suivantes vous aideront dans vos choix.

Les couleurs les plus utilisées

Les couleurs utilisées pour les logos et chartes graphique ont des significations. Celles-ci doivent avoir un lien avec les valeurs véhiculées par votre organisation. Mais plus que ça encore, les couleurs ont un effet sur le cerveau dû à leur connotation. L’infographie qui suit démontre que les couleurs peuvent booster la conversion de votre site internet, cela peut s’appliquer à tous les domaines.
Les couleurs les plus utilisées sont passées au peigne fin afin de décrire qui peut l’utiliser, dans quels domaines et ceux qui doivent l’éviter (Source).

Les déclinaisons de la palette

La palette sera composée de plusieurs couleurs : 5 au maximum. Elle se compose généralement de 2 couleurs dominantes, 1 à 2 couleurs pour les détails puis 1 couleur de fond.
Afin d’avoir des couleurs qui vont ensemble, plusieurs options s’offrent à vous :
– utiliser des couleurs complémentaires (opposées dans le cercle chromatique) afin d’optimiser le contraste.
– utiliser des couleurs analogues (côte à côte dans le cercle chromatique) pour de créer une palette homogène.
– utiliser des couleurs monochromes (nuances et ombres d’une couleur) qui permettront d’épurer les designs.

Les 3 outils indispensables

Naturellement, des outils ont été créés pour que vous puissiez établir des palettes harmonieuses sans perdre de temps. Je vous partage mes 3 must have en matière de couleurs.
D’abord, il y a Paletton qui vous permettra d’obtenir de beaux monochromes.
Ensuite, Adobe Color vous permet de choisir quel type de palette vous souhaitez créer. Les couleurs sont générées automatiquement. Cet outil est très complet et performant.
Enfin, Coolors vous permet de générer des palettes ou bien de voir celles créées par des utilisateurs et de les réutiliser. De quoi vous inspirer mais aussi créer.

Comment réussir son brief de charte graphique ?

La charte graphique est un élément très important de votre communication visuelle puisqu’elle en établie les règles. Le brief de charte graphique doit être idéal afin que le créatif puisse réaliser la charte parfaite pour votre entreprise. Comment faire ?

1. Parlez de vous dans le brief de charte graphique !

femme avec une tablette dans les mains
Business photo created by freepik – www.freepik.com

Afin de comprendre à qui il a affaire, le créatif doit vous connaitre. C’est pour cela que la première chose à évoquer dans votre brief de charte graphique est vous. Décrivez votre entreprise, vos actions et services, votre philosophie et des valeurs de votre entreprise.
Le créatif pourra ainsi traduire toutes ces données par des formes, typographies et couleurs afin qu’elles soient en adéquation avec l’image de votre organisation.

2. Décrivez vos cibles

Les cibles de vos prestations doivent être clairement annoncées dans le brief. La manière de communiquer en fonction des générations ou encore des sexes est totalement différente. Ainsi, le créatif sera capable d’adapter la charte en fonction de vos besoins.
N’hésitez pas non plus à lui indiquer le message que vous voulez transmettre à vos prospects et clients. Celui-ci pourra y être inclus.

3. Établissez votre champ d’action

Afin de pouvoir prendre conscience de l’ampleur de vos besoins, vous devez impérativement dire à votre prestataire où, comment et sur quels supports vous allez communiquer. Ainsi, le graphiste sera capable d’adapter la charte à tous vos supports afin de créer des visuels identiques et garder une unité.
Pensez à tout, que ce soit les vêtements de vos salariés, véhicules, papeterie.
De plus, en précisant tout ces détails, votre créatif vous fera parvenir un devis juste et cela vous évitera les mauvaises surprises !

4. Donnez un cadre à votre brief de charte graphique

Pour finir, donnez un cadre. Il s’agit là de donner à votre créatif un budget pour la création de la charte graphique. Vous lui indiquerez également la date limite du rendu du projet. Les personnes en charge du projet et à contacter seront également listées.
Vous pouvez également fixer un planning de création, avec plusieurs rendez-vous afin que le créatif vous fasse part de l’évolution de la création. Ainsi, vous gardez la main sur le projet et contrôlez son évolution.

Vous avez maintenant toutes les clés pour établir votre brief, gagner du temps et ne pas avoir de surprises quant au coût.
Votre relation avec votre prestataire n’en sera que meilleure !

Qu’est-ce qu’une charte graphique ?

Lorsque vous faites réaliser votre logo chez un graphiste ou en agence de communication, votre prestataire vous demande si vous avez besoin d’une charte graphique. Vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Nous allons voir ensemble à quoi sert-elle et qu’est-ce qu’elle comprend.

À quoi sert la charte graphique ?

Logo psd created by freepik – www.freepik.com

Suite à la réalisation de votre logo, votre graphiste vous demande vos besoins en termes de charte graphique. S’il vous pose cette question, c’est que cette charte est en corrélation avec le logo ainsi qu’avec la stratégie de communication de votre marque.

En effet, la charte graphique présente les règles d’utilisation et la déclinaison des pratiques visuelles de votre entreprise. Elle est donc essentielle pour la cohérence visuelle de votre communication.
Plus encore, si vous êtes à la tête d’une entreprise de plusieurs salariés, ces derniers seront guidés par les règles énoncées dans la charte.

Que contient-elle ?

Lors de la rédaction de la charte graphique, votre graphiste y fait figurer plusieurs éléments. Tous ces éléments font partie d’une réflexion graphique et sont déclinés du logotype créé.

  • Logo
    Dans cette partie sont présentés le logo ainsi que les différentes déclinaisons. Que ce soient des déclinaisons de logo avec baseline ou sans ou bien de déclinaisons colorimétriques.
  • Typographies
    À savoir les typographies utilisées, pour quelles utilisations, leurs tailles et toutes autres règles d’utilisation.
  • Couleurs
    L’utilisation des couleurs, ainsi que la gamme autorisées.
  • Bloc Marque (les permis / interdits)
    Permet de définir les permissions ainsi que les interdictions d’usage du logo seul mais également combiné à d’autres identités.
  • Mise en situation
    Cette mise en situation vous donne le guide illustré pour l’utilisation du logo, de la typographie et des autres éléments constituant la charte graphique sur les différents éléments dont vous allez avoir besoin. Il s’agit de la carte de visite, du papier à en-tête, des enveloppes, des signatures mails et bien plus encore !

Voici quelques exemples de chartes :
Groupe PSA
Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE)
fonds MAIF pour l’éducation